Celui qui ne cesse de nous chercher


Le berger et la femme de l’évangile ont en commun de chercher jusqu’à ce qu’ils aient retrouvé. Même constance dans l’attente du Père à l’égard du fils rebelle et dans sa sollicitude vis-à-vis de l’aîné qui boude la fête. Tous les trois nous donnent l’image d’un Dieu en quête de l’homme, pour reprendre le titre d’un livre d’A. Heschel, rab­bin contemporain qui voit dans le «Adam, où es-tu?» de Genèse 3, le résumé de toute la Bible. Mais encore faut-il que nous ayons conscience d’être perdus, à la dérive -*ou encore de « mourir de faim » pour que ces paraboles prennent saveur. Il ne s’agit pas ici de cultiver une culpa­bilité d’ordre moral, morbide ou stérile, mais de considérer notre réalité humaine et personnelle à l’aune de l’amour de Dieu.

Sans oublier que pour cela, il nous «faut» invoquer son Esprit d’amour et de vérité qui, seul, peut briser les coquilles de res­pectabilité, de rébellion ou d’indifférence qui nous isolent de Dieu ; et le faire sans nous casser mais en nous laissant désarmés et vrais en sa présence. Un type d’expérience qui ne nous est peut-être pas étranger, ne serait-ce que sur le plan humain à l’occasion de réconciliations ou de retrou­vailles.

Et c’est peut-être cette expérience qui manque au frère aîné dont la bonne observance, la régularité, une moralité irréprochable cachent – tout autant que la révolte affichée – une profonde méprise sur Dieu et sur soi-même. La poursuite d’une image idéale de soi n’est-elle pas souvent un handi­cap plus lourd que la misère affichée et reconnue ? Mais   qu’avons-nous   à craindre d’être en vérité quand   le   Dieu  qui se révèle est Celui qui ne cesse de nous chercher et de guetter nos retours ? •

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.