Vox clamantis in deserto


  • Quelqu’un qui crie dans le désert, c’est bien quelqu’un qui parle mais qui n’est pas écouté ?
  • Oui, mais c’est un détournement abusif d’une citation évangélique. Sans rapport avec le contexte, Matthieu fait référence au prophète Isaïe : il a vu dans Jean-Baptiste, annonçant la venue de Jésus et appelant à la conversion, celui dont parlait la prophétie. C’est bien dans sa manière de relire l’Ancien Testament, à la lumière de la révélation du Christ.
  • Donc, cela ne remet nullement en cause l’efficacité de la prédiction de Jean-Baptiste.
  • Bien sûr que non ! D’ailleurs, si on regarde le texte d’Isaïe, on voit tout de suite une différence : la voix ne crie pas dans le désert : elle crie de préparer le chemin du Seigneur dans le désert !
  • Une demande adressée aux travaux publics en quelque sorte !
  • Au pied de la lettre, oui. Mais on sent bien toute la richesse de l’interprétation spirituelle. Et l’on voit que la citation qu’on fait souvent de ce passage de la Bible peut être fameuse, mais erronée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.