Libérez Jésus


En prison… on attend. On attend le jour où le portail s’ouvrira vers la liberté et la vie retrouvée.

Jean-Baptiste, entre les murs de son cachot, ruminait son attente. Les nouvelles de Jésus le décevaient: il allait dans des repas, il racontait des histoires, il avait d’étranges fréquentations. La question travaillait l’ascète du désert: « Devons-nous en attendre un autre » ?

Aujourd’hui aussi, on est en prison. Ne sommes-nous pas enfermés dans nos habitudes, nos besoins, nos idées, notre confort, notre peur de l’avenir? On croupit dans la société bloquée. Peut-on encore attendre Jésus ? A-t-il ouvert les yeux des aveugles, guéri les lépreux, ressuscité les morts ? Quelle est cette Bonne Nouvelle qui devait retentir pour les pauvres, les sans-travail, les SDF, les foules misérables du Tiers et du Quart Mondes ? Peut-être faut-il regarder ailleurs et attendre autre chose…

Ici surgit une question aiguë: n’a-t-on pas mis Jésus en prison derrière les murs de nos doctrines, de nos préceptes, de nos rites? Ne l’avons-nous pas souvent défiguré depuis des siècles en le mettant au service de nos intérêts de toutes sortes?

Il faut libérer Jésus pour qu’il nous libère. Il faut attendre celui qui est au milieu de nous et que nous ne connaissons pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.