Le signe qui dérange


ENCORE UN PEU DE TEMPS et l’Église tout entière se rassemblera pour fêter la naissance du Sauveur du monde. Bientôt arrivés au terme de l’Avent, nous avons pu préparer nos coeurs pour celui qui doit venir se donner à notre humanité. Dans la première lecture, tirée du livre d’Isaïe, le Seigneur invite le roi Acaz à lui demander un signe qui dérange, et laisse ce dernier perplexe. Il ne semble pas en comprendre la raison ni le but. Cependant, si nous allons plus avant dans le texte, nous pouvons percevoir que le pays était confronté à des menaces environnantes. Le Seigneur veut prouver au roi sa fidélité qui est de toujours à toujours : il n’a rien à craindre des ennemis et peut demeurer dans la confiance. Refusant d’entendre cette invitation de Dieu, Acaz préfère ne rien demander. Et comme souvent, Dieu va donner un signe de son amour : la promesse qu’un enfant naîtra dans le couple royal. Pour nous, cette prophétie est comprise dans la tradition chrétienne comme l’annonce du Messie promis qui doit venir.

Mais la demande de signe peut aussi nous parler aujourd’hui ! En effet, à l’approche de la Nativité, croyons-nous vraiment à ce signe extraordinaire et miraculeux pour nous-mêmes ? La venue annoncée du Messie attendu vient combler nos existences en joie et paix profondes. Joseph, dans l’évangile, nous donne l’attitude juste : celle de consentir, après un trouble profond, à s’en remettre à Dieu dans la confiance au coeur même de l’inexplicable. La confiance, c’est bien celle de l’accueil pour nos vies parfois si malmenées, qu’un possible accompagné d’un changement est à l’oeuvre à la seule condition que nous laissions agir le Seigneur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.