2ème dimanche de l’Avent


Avent B  2 ième   dimanche : 06 décembre 2020

«  Prière à l’Esprit Saint »

Viens Esprit de sagesse et d’intelligence viens ouvrir mon  cœur à ta présence,  répands ton amour  dans mon cœur. Transforme tout mon être en écoute. Par toi, je pourrai communier au Père comme Jésus .Fais qu’en lisant ce texte d’Evangile, je devienne davantage ce que le Père attend de moi,  et refaçonne- mon être profond à son  image .

«  Temps de silence »

1 ier temps «  lectio »

Je lis le texte , cette étape est importante pour scruter  le texte biblique  et lui permettre de véritablement me parler.

Evangile de Jésus-Christ selon Saint  Marc( 1, 1-8)

Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ ,  le Fils de Dieu.

Il était écrit dans le livre du prophète Isaïe : Voici que j’envoie mon messager devant toi, pour préparer la route .A travers le désert, une voix crie : préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. »

Et Jean le Baptiste parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tout Jérusalem venait à lui. Tous se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en reconnaissant leurs péchés.

Jean était vêtu de poil de chameau, avec  une ceinture  de cuir autour des reins, et il se nourrissait de  sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi, celui qui est plus grand que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds  pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau ; lui, il vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

Divers commentaires de ce passage d’Evangile peuvent éclairer la lecture de ce texte : sur internet , excellent commentaire des lectures du jour par Marie-Noëlle Thabut ;  homélie de ce texte entendue  lors de messe en  direct ou  en rediffusion sur internet, you tube… ; un commentaire biblique reçu par courrier ou courriel… ;les notes en bas de page de notre bible ; les commentaires et homélies proposées dans des revues liturgiques «  Feu Nouveau » et «  Signes ».

Le texte mieux situé et compris ne pourra que mieux alimenter notre rencontre priante  avec la Parole de Dieu.

2 ième temps «  meditatio »

Je ne me précipite pas ,.je me fixe  sur Dieu,  en m’attachant d’abord à contempler la grandeur et la beauté du Mystère révélé.

  1. Voici quelques balises pour mieux entrer dans ce texte.

* je relis lentement le texte

* je souligne les mots, les idées, le message qui me semble le plus important

*en quoi suis-je éclairé(e), touché( e), interpelé(e) ?

b)   J’identifie un message qui me rejoint , qui me touche .Que me dit le Seigneur par cette Parole de Dieu. Je note ce message.

3ième temps «  oratio »

L’oraison  ou prière consiste à entrer en relation et dialoguer avec le Seigneur à partir de ce que je retiens de la Parole., je laisse mon cœur parler librement à Dieu avec tout ce que je suis et vis ce jour.

4 ième temps «  contemplatio »

La contemplation  consiste à goûter dans la paix, les lumières perçues dans la Parole. Il ne faut pas avoir peur de consacrer du temps à cette étape. Donner le temps au temps …pour permettre une adhésion du cœur  et le laisser s’ajuster à la disposition intérieure du Christ.

5 ième temps : «  actio »

  1. En prolongement à ce temps de prière et par la grâce  de Dieu, la Parole prendra chair dans le concret de ma vie.

J’ai goûté la Parole de Dieu , quel geste concret suis-je appelé (e) à poser dans mon milieu familial, communautaire, social, professionnel…

  • J’écris ce geste d’engagement et j’y reviens  au cours de la semaine.

6 ième temps 

Lecture infiniment personnelle, la «  lectio divina » est aussi une lecture en Eglise :

* je termine en priant le psaume , prière du peuple juif, de Jésus, de l’Eglise, le psaume  est composé de mots humains.

 Ps 84, 9 ab.10, 11-12, 13-14

J’écoute ; que dira le Seigneur ? Ce qu’il  dit , c’est la  paix  pour son peuple et ses fidèles ; son salut est proche de ceux qui le craignent, et la gloire habitera notre terre.

Amour et vérité se rencontrent, justice t paix s’embrassent ; la vérité germera de la terre et du ciel se penchera la justice.

Le Seigneur donnera ses bienfaits, et notre terre  donnera son fruit. La justice  marchera devant lui, et ses pas traceront le chemin.

* Je prie aussi le «  Notre Père » qui me replace au cœur de l’Eglise.

Inspiré de l’archidiocèse de Rimouski au Canada –Québec » cellules de vie chrétienne » et de «  vie spirituelle et formation du Brabant Wallon ».