4ème dimanche de l’Avent


 Avent B – 4 ième dimanche : 20 décembre 2020-

« Prière à l’Esprit Saint »

Viens Esprit de sagesse et d’intelligence .Ouvre mon cœur à ta présence. Par toi, je pourrai communier au Père comme Jésus .Prépare tout mon être  à l’écoute de cette page d’Evangile .Fais que cette lecture  refaçonne en profondeur mon être à l’image de Dieu…

« Temps de silence »

1 ier temps «  lectio »

Je prends connaissance de la Parole de Dieu en lisant lentement le texte proposé pour ce 4 ième dimanche de l’Avent. Cette Parole de Dieu se présente à moi dans ses mots, ses phrases, sa forme, ses silences…

Evangile  de Jésus-Christ  selon Saint Luc (1, 26-38)

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.

L’ange entra chez elle et dit : «  Je te salue Marie , Comblée de grâce, le Seigneur est avec toi ».

A cette parole, elle fut toute bouleversée et se demandait  ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit  alors : » sois sans  crainte ,  Marie , car tu as trouvé grâce auprès de Dieu . Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus .Il sera  grand  , il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il règnera pour toujours sur la  maison de Jacob, son règne n’aura pas de fin ».

Marie dit à l’ange : » comment cela va-t-il se faire  puisque je ne connais pas d’homme ? »

L’ange lui répondit : «  L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi  celui qui va naître  sera saint ; il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que dans sa vieillesse ,  Elisabeth , ta parente, a conçu elle aussi , un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu »

Marie dit alors : «  Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole ».

Alors l’ange la quitta.

Pour nous éclairer sur  ce texte : voir sur internet les commentaires de la bibliste Marie-Noëlle Thabut, ou  une homélie entendue  lors de la célébration de ce 4 ième dimanche de l’Avent  retransmise sur internet , sur you tube , à la TV…ou des commentaires bibliques de ce texte reçus par courriel ou courrier…ou les commentaires des revues liturgiques «  Feu Nouveau » et «  signes ».

2 ième temps «  meditatio »

Cette parole de Dieu est là pour «  interpeller ma vie ,  en connaître le sens , améliorer ma mission et renforcer mon espérance ».La  méditation consiste à percevoir le message que le Seigneur me dit  aujourd’hui par sa Parole.

Pour mieux entrer dans ce texte :

* je relis lentement le texte

*j’observe les personnages .Que disent-ils ? Que font-ils ?

*je note les interrogations que suscite ce texte

* je note ce qui provoque l’intériorité, la prière en moi.

* j’identifie un message qui me rejoint, qui me  touche ,  que me dit le Seigneur par cette Parole , je note ce message

3ième temps «  oratio »

Je parle avec le Seigneur de cette Parole, de ce qu’elle fait jaillir en moi. Cette Parole entendue et méditée suscite une réflexion, une prière…je note ce qui monte en moi.

4 ième temps «  contemplatio »

La contemplation consiste à goûter dans la paix, les lumières perçues dans la Parole. Il  est bon de consacrer du temps à cette étape, de donner le temps au temps…pour permettre une adhésion  profonde du cœur , le laisser s’ajuster à Dieu.

5 ième temps «  actio »

J’ai goûté de la Parole de Dieu, quel geste concret suis-je appelé(e)à poser dans mon milieu familial, social, professionnel, communautaire…

J’écris ce geste d’engagement et j’y reviens au cours de la semaine.

6 ième temps

*Je prie avec le  psaume proposé par la liturgie  du jour ; le psaume, prière du peuple Juif, de Jésus, de  l’Eglise  est composé de mots humains.

Psaume 88 (  2-3, 4-5, 27-29)

L’amour du Seigneur, sans fin je le chante   ;ta fidélité , je l’annonce d’âge en âge .Je le dis : C’est un amour bâti pour toujours ; ta fidélité est plus stable que les cieux.

«  Avec mon élu ,j’ai fait une alliance, j’ai juré à David, mon serviteur :j’établirai ta dynastie pour toujours, je te bâtis un trône pour la suite des âges ».

Il me dira : Tu es mon Père, mon Dieu, mon roc et mon salut ! Sans fin, je lui garderai mon amour , mon alliance avec lui sera fidèle ».

*Je prie aussi le «  Notre Père »qui m’unit à tous les  chrétiens-iennes.I

Inspiré de l’archidiocèse de Rimouski au Canada-Québec cellules de vie chrétienne et de vie spirituelle et formation du Brabant Wallon ».

%d blogueurs aiment cette page :