Bienvenue!


« Que le Seigneur vous bénisse et vous garde! Que le Seigneur fasse briller sur vous son visage, qu’il se penche vers vous! Que le Seigneur tourne vers vous son visage, qu’il vous apporte la paix ! » (Nb 6, 24-26) »

Nous sommes dans le Temps Ordinaire B

Je suis un prêtre – enseignant du diocèse de tournai (Belgique).

J’ai été ordonné le 27 juin 1993 par Monseigneur Jean Huard.

Je suis au service de la paroisse nouvelle de Mons comme vicaire dominical.

J’enseigne le cours de religion catholique depuis septembre 2004 à l’athénée royal Leonardo da Vinci ( Anderlecht) et Gatti de Gamond ( Bruxelles). Pour l’année scolaire 2021/2022 je suis coordinateur pédagogique pour le D.I.A.S. à temps plein à l’Athénée Royal Leonardo da Vinci à Anderlecht.

A L’athénée royal Leonardo da Vinci je suis responsable du site de l’école et des mails professionnels.

Je suis un passionné des technologies nouvelles et de météo.

Ce site se veut être un lieu de réflexion humaine et spirituelle.

L’abbé Pascal

« Dans un climat social où penser à soi est devenu la règle, le virus nous envoie un message clair : la seule manière de nous en sortir, c’est la réciprocité, le sens de l’appar-tenance, la communauté, se sentir faire partie de quelque chose de plus grand, dont il faut prendre soin, et qui peut prendre soin de nous. La responsabilité partagée, sentir que de nos actions dépendent, non pas seulement notre propre sort, mais [le] sort des autres, de tous ceux qui nous entourent. Et que nous dépen-dons d’eux. » Raffaele Morelli, psychiatre et président fondateur de l’Institut de médecine psychoso-matique de Riza (Italie), mars 2020

« Et donc, Votre Sainteté, vos prêtres sont morts. Et moi, vivant… Mais à la vérité, c’est moi qui suis mort, tandis qu’ils sont vivants. Car il en va toujours ainsi, Votre Sainteté. L’esprit des morts survit dans la mémoire des vivants. » Tiré du film « mission

8 Réponses

  1. Au’ nom de tous les paroissiens d’une petite église d’un autre âge, sous la protection de St Martin, en union avec deux Nicole qui se sont donné que sans compter, en espérant que la requête du pape François se fondra dans la Miséricorde du Ressuscité dont nous attendons tous la Lumière, nous pouvons ici bénir et remercier tous les prêtres qui se sont succédés sans faillir dans notre paroisse.
    Je pense ici à l’abbé Talloen qui, jusqu’au bout, à servi le Christ dans sa souffrance.
    Que cette montée vers Pâques à la suite de Jésus, nous rapproche davantage les uns des autres….

  2. quelle bonne idée de mettre la photo de ton église, quelle belle décoration, félicitations, ainsi nous participons un peu de loin… un grand Merci Pascal

    1. comme le disait le pape lors du premier confinement:
      « Pour le chef de l’Eglise catholique, le catéchisme est « très clair » à ce sujet : la confession individuelle et intégrale suivie de l’absolution demeure le seul mode ordinaire par lequel les fidèles se réconcilient avec Dieu et l’Eglise, « sauf si une impossibilité physique ou morale dispense d’une telle confession » (CEC 1484). Ainsi, « si tu ne trouves pas de confesseur, il faut que tu t’adresses directement à Dieu », a expliqué le pontife précisant la nécessité d’aller tout de même se confesser plus tard.
      En lui disant ainsi la vérité, en lui demandant pardon, avec un « acte de contrition bien fait », la « grâce de Dieu » agira et « notre âme redeviendra blanche comme la neige ». Dieu est comme un Père qui guette le retour de son fils, a encore expliqué l’évêque de Rome. Pendant la période du Carême, a-t-il pointé, sa “tendresse” doit pouvoir toucher les cœurs des catholiques et les guérir de toutes les « blessures de la vie ». « Le Seigneur est capable de transformer le cœur mais cela demande de faire le premier pas », a-t-il confié.
      Je vous invite donc de vous confesser en toute vérité à Notre Père et lorsque le protocole sanitaire le permettra, de rencontrer un prêtre.
      Bien à vous.

  3. Concernant maintenant tout ce qui se passe dans le monde entier et tout ces terme que nous entendons concernant les règles sanitaires, je me demande parfois si on n’etouffe pas l’essentiel….ceux qui nous ont devancés et qui sont partis,ceux qui ont connu la guerre mais non cette »guerre » ci: celles des coeurs et des âmes,celle de l’entraide du voisin,
    Je crois aussi- ma pensée est bien pauvre en ce moment-qu’il y a ces millions de personnes qui vont partir,d’autres qui vont voir la vie……
    Que penser de tout ceci après un an ?
    Que le Ciel nous met face à nous mêmes ?
    Qu’il y aura une Pâque différente ?
    Que le Christ nous dit qu’à travers Ses souffrances,Il nous invite à porter une Croix plus lourde?
    Qu’accepter ce qu’un État nous dicte, est pour notre bien? Chacun trouvera en lui même ce qui lui convient…..
    J’ai , pour ma part ,des convictions que je ne puis partager ici. Sinon que Dieu ne cesse de nous aimer, d’être avec nous dans les chemins de combats…
    Sinon d’être en union de prière avec ceux et celles que je connais,Et les autres….(j’ai vu le très beau film Mission je ne peux qu’encourager led personnes qui disposent de moyens pour le visionner car il y a beaucoup de choses à en retirer)

Répondre à Cambridgeshire Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :