Archives de Catégorie: Actualités

L’homme au cœur sincère

Demandez à n’importe quel enfant catéchisé quel est son passage préféré de l’Évan­gile. Il y a de fortes chances qu’il vous réponde : « Zachée ! » Parce qu’il monte sur un arbre ? Parce qu’il est de petite taille ? Peut-être…Ce qui est sûr, c’est que ce passage met en scène un homme riche et puissant dont la vie est profondément boule­versée par sa rencontre avec Jésus. Zachée veut voir Jésus. Jésus ne commence pas par lui demander de vendre et de dis­tribuer ses biens, pas plus que de changer de métier et de renoncer au pouvoir. Encore moins de s’inscrire à l’école rabbinique et de pousser des études de théologie. Non. Jésus s’invite chez lui. Zachée n’a pas besoin de son pouvoir, de son intelligence, de ses relations pour accueillir cet homme. Ce n’est pas non plus une conduite irréprochable qui lui ouvre l’accès au Fils de Dieu. Seul un cœur ouvert, inquiet, qui cherche sincèrement lui suffit. La foi de Zachée est une foi du cœur, une foi franche et simple, une foi d’amour. Non pas qu’il soit inu­tile de se former, ni que toute conduite se vaille. Mais l’es­sentiel reste la rencontre avec Jésus ressuscité et ce qu’il apporte de nou­veauté dans la vie de tous les jours. Alors que notre approche de la foi est devenue tellement cérébrale, morale et culturelle, comment retrouver la sim­plicité enfantine de Zachée ? Aidons-nous de la lecture quotidienne de l’Écriture, des récits de conversion des saints et des mystiques, de l’accom­pagnement d’un père spirituel pour avancer dans l’accueil de Jésus. « Celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas » (Lc 18, 17).

L’homme qui te ressemble

J’ai frappé à ta porte 
pour avoir un bon lit
j’ai frappé à ton cœur 
pour avoir un bon lit
pour avoir un bon feu
pourquoi me repousser ?
Ouvre-moi, mon frère… !

Pourquoi me demander 
si je suis d’Afrique 
si je suis d’Amérique 
si je suis d’Europe ? 

Ouvre-moi, mon frère… !

Pourquoi me demander 
la longueur de mon nez 
l’épaisseur de ma bouche 
la couleur de ma peau 
et le nom de mes dieux ? 

Ouvre-moi, mon frère… ! 
Ouvre-moi ta porte 
Ouvre-moi ton cœur 
Car je suis un homme 
L’homme de tous les temps 
L’homme de tous les cieux 
L’homme qui te ressemble…! 

René Philombé

La grande erreur…

le silence…

deux oreilles…

Un sourire…

Rester…