Echange des consentements


Préparation de la célébration de mariage dialogue initiale à choisir ainsi que l’échange des consentements

******

Le dialogue initial

PREMIÈRE FORMULE

N. et N., vous avez écouté la parole de Dieu

qui révèle la grandeur de l’amour humain et du mariage.

Vous allez vous engager l’un envers l’autre.

Est-ce librement et sans contrainte ?

Les futurs époux (séparément) : Oui.

En vous engageant dans la voie du mariage

vous vous promettez amour mutuel et respect.

Est-ce pour toute votre vie ?

Les futurs époux (séparément) : Oui (pour toute notre vie).

Êtes-vous prêts à accueillir les enfants

que Dieu vous donne

et à les éduquer selon l’Évangile du Christ

et dans la foi de l’Église ?

Les futurs époux (séparément) : Oui.

Si cela convient, le prêtre ou le diacre peut ajouter:

Êtes-vous disposés à assumer ensemble

votre mission de chrétiens

dans le monde et dans l’Église ?

Les futurs époux (ensemble) : Oui.

DEUXIÈME FORMULE

Le prêtre ou le diacre s’adresse à l’assemblée, en ces termes :

Avec N. et N., nous avons écouté la parole de Dieu,

qui révèle la grandeur de l’amour humain et du mariage.

Puis il interroge les futurs époux au sujet de la liberté, de la fidélité, de l’accueil et de l’éducation des enfants. Chacun répond séparément.

Le mariage suppose que les époux

s’engagent l’un envers l’autre

librement et sans contrainte,

qu’ils se promettent

amour mutuel et respect pour toute leur vie

qu’ils accueillent les enfants que Dieu leur donne

Préparation de la célébration de mariage

******

L’échange des consentements

PREMIÈRE FORMULE

Le futur époux :

Moi, N., je te reçois N. comme épouse,

et je promets de te rester fidèle,

dans le bonheur et dans les épreuves,

dans la santé et dans la maladie,

pour t’aimer tous les jours de ma vie.

La future épouse :

Moi, N., je te reçois N. comme époux,

et je promets de te rester fidèle,

dans le bonheur et dans les épreuves,

dans la santé et dans la maladie,

pour t’aimer tous les jours de ma vie.

DEUXIÈME FORMULE

Le futur époux:

N., veux-tu être ma femme (mon épouse) ?

La future épouse :

Oui (je le veux).

Et toi, N., veux-tu être mon mari (mon époux) ?

Le futur époux :

Oui (je le veux).

Moi, N., je te reçois N. comme épouse

et je serai ton époux.

Je promets de t’aimer fidèlement

dans le bonheur et dans les épreuves

tout au long de notre vie.

La future épouse :

Moi, N.; je te reçois N. comme époux

et je serai ton épouse.

Je promets de t’aimer fidèlement

dans le bonheur et dans les épreuves

tout au long de notre vie.

TROISIÈME FORMULE

Le futur époux :

N., veux-tu être ma femme (mon épouse) ?

La future épouse :

Oui, je veux être ta femme (ton épouse).

Et toi, N., veux-tu être mon mari (mon époux) ?

Le futur époux :

Oui, je veux être ton mari (ton époux).

La future épouse :

Je te reçois comme époux et je me donne â toi.

Le futur époux :

Je te reçois comme épouse

et je me donne à toi.

Ensemble :

Pour nous aimer fidèlement

dans le bonheur et dans les épreuves,

et nous soutenir l’un l’autre,

tout au long de notre vie.

QUATRIÈME FORMULE

Le prêtre interroge d’abord le futur époux :

N., voulez-vous prendre N. comme épouse,

et promettez-vous de lui rester fidèle,

dans le bonheur et dans les épreuves,

dans la santé et dans la maladie,

pour l’aimer taus les jours de votre vie ?

Le futur époux répond :

Oui.

Puis le prêtre ou le diacre interroge la future épouse :

N., voulez-vous prendre N. comme époux,

et promettez-vous de lui rester fidèle,

dans le bonheur et dans les épreuves,

dans la santé et dans la maladie,

pour l’aimer tous les jours de votre vie ?

La future épouse répond :

Oui.