1. Départ! Retrouvez l’enfant en vous…

Nous voici « adulte »! Notre éducation a été forgée par nos parents, par les différentes rencontres que nous avons faites et faisons encore.  Notre personne,ce que nous sommes en nous est bâti par tous les événements vécus, les joies, les difficultés, les doutes, notre vie sociale… peut-être vivons-nous le « train train » quotidien, le « métro-boulot-dodo »… nous sommes peut-être casé: un travail, une famille,… et peut-être sommes nous heureux?

Casés? pas certain cela! Nous ne sommes pas arrivés à destination. L’avenir est là, à nos portes. Nous allons encore grandir, vivre des événements qui vont nous apporter  plein de choses, rencontrer des personnes qui vont nous faire bouger, une vie sociale qui n’est pas stagnante, une vie professionnelle en évolution…. bref, sommes nous vraiment des adultes finis? Lorsque je regarde la vie public de Jésus, je m’aperçoit qu’il se tourne constamment vers son Père… qu’il s’adresse à lui dans la prière afin de percevoir sa volonté et l’accomplir. Bref, il reste « un enfant » et a besoin de son Père pour grandir de jour en jour.

Alors, oui je crois que le point de départ pour trouver le bonheur, c’est de prendre conscience que nous ne sommes pas des adultes finis, formatés, accomplis mais que l’avenir nous appartient. Que nous avons encore à grandir, évoluer… N’ayons pas peur de voir notre vie, la vie avec le regard de l’enfant… ce regard qui s’émerveille de ce qu’il voit, se regard avide d’apprendre, se regard d’ouverture à ce qu’il découvre.

Alors, avec ce regard d’enfant, avec cette attitude d’enfant, nous allons poursuivre l’enfantement de notre vie, l’enfantement de notre bonheur… nous allons redécouvrir la créativité , nous allons participer à la construction de notre avenir…

Comme disait Jésus: « Si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. » (Mt 18,3)