3. Après sois, les autres….

Nous avons vu, pour être heureux,  l’importance de nous découvrir, de savoir qui nous sommes en profondeur. Si nous avons à  faire un chemin intérieur, il n’est pas possible sans l’autre. En effet, découvrir qui nous sommes réellement, passe aussi par l’autre. Les deux chemins… moi vers mon intérieure et l’autre, sont intimement liés. 

L’autre est celui qui va me révéler. Il est comme un miroir… suivant ces réactions, je percevrai qui je suis. Pour cela, il est important de se laisser interroger, interpeller par l’autre.

Mais notons aussi, que participer à la construction du bonheur de l’autre, nous rendre à coup sur heureux!

« Le bonheur est souvent la seule chose qu’on puisse donner sans l’avoir et c’est en le donnant qu’on l’acquiert. » Voltaire

 » Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » Act 20.35