Jour de Pâques année B: 4 avril 2021-


1 ier temps : j’invoque l’Esprit Saint  avec mes propres mots…

2 ième temps :  «  lectio »

– je lis le texte  dans Jean 20, 1-9

« Le premier jour de la semaine, Marie-Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;c’était encore les ténèbres .Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée  du tombeau .Elle court  donc trouver Simon-¨Pierre  et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : «  On a  enlevé le Seigneur de son tombeau , et nous ne savons pas où on l’ a .déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient  tous les deux ensemble, mais l’autre disciple  courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau .En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre , qui le suivait , arrive à son tour .Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges posés à plat, ainsi que le suaire  qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges , mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra  l’autre disciple , lui qui était arrivé  le premier au tombeau. Il vit, et il crut -.Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que , selon l’Ecriture , il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts. »

Voici une méditation pour nourrir notre prière et notre joie en ce jour de Pâques :

Tiré du hors-série de «  prions en Eglise » commentaires d’Evangile pour les années A, B, C, méditation de Sœur Sophie Ramond, religieuse de l’Assomption.

«  Les Evangiles rapportent que la Résurrection a eu lieu le troisième jour, avant le lever du soleil. Le  jour de la Résurrection  est aussi le premier jour de la semaine, notre dimanche. Or, Genèse  1 raconte que Dieu crée la lumière le premier jour de la semaine.  Les évangiles soulignent ainsi que la lumière créée par Dieu le premier jour de la semaine de notre monde  ressurgit de la tombe quand Jésus ressuscite  des morts. Le jour de la Résurrection est le premier jour de la première semaine  du monde sauvé par Jésus  Christ, le premier jour de la nouvelle création. C’est pourquoi nous pouvons chanter l’action de grâce du psaume ; «  Ce jour que fit le Seigneur  est un jour de joie, alléluia ! » Avec espérance, puissions-nous accueillir  notre terre comme le lieu où  aujourd’hui jaillit  la Pâque… Tôt donc le premier jour de la semaine, les femmes vont au tombeau  et le découvrent vide…Les femmes trouvent la pierre roulée  etne trouvent pas le corps ! Les évangiles ne décrivent jamais le moment de la Résurrection. Ils parlent plutôt de ces expériences où les hommes et les femmes qui ont suivi Jésus découvrent que l’histoire ne s’est pas terminée  quand la pierre a scellé le tombeau où est entouré le Crucifié. Le corps n’est plus dans le tombeau : c’est cette absence que le disciple bien-aimé voit et c’est sur elle qu’il fonde sa foi. C’est sur cette absence que le message divin s’appuie pour solliciter la foi des femmes : «  il est ressuscité : il n’est pas ici ». c’est à la même foi en sa présence invisible mais agissante  que nous sommes appelés . Et puisque Dieu ne s’engage pas sans nous, puissions-nous collaborer à l’avènement  d’un monde où la vie est plus forte que la mort.

3 ième temps : «  meditatio »

Je relis de nouveau le texte, que me dit le Seigneur par cette Parole.. 

4 ième temps : «  oratio »

Je laisse mon cœur parler librement au Seigneur…

5ième temps : «  contemplatio »

Je goûte dans la paix, les lumières reçues dans la Parole…

6 ième temps : «  actio »

L’action me permet d’accueillir la Parole qui engage ma vie : pour moi aujourd’hui, que veut dire vivre  en ressuscité ( e) ?  comment par ma vie être témoin de la Résurrection ? comment ressusciter dès maintenant avec le Christ ?…

7 ième temps : la prière

– avec le psaume 117

Voici le jour que fit le Seigneur, qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !

Rendez grâce au Seigneur : il est bon ! Eternel est son amour ! Oui que le dise Israël : éternel est son amour !

Le bras du Seigneur se lève, le bras du Seigneur est fort ! Non, je ne mourrai pas, je vivrai pour annoncer les actions du Seigneur.

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux.

avec le «  Notre Père » qui m’unit à toute l’Eglise

Belle fête de Pâques et bon temps pascal !Que la joie et la vie de Dieu nous accompagne chaque jour !

Et pourquoi pas se laisser dans la création et l’animation de «  lectio divina » en petits groupes , en «  présentiel »…un déconfinement plus large s’entrevoit à l’horizon…

%d blogueurs aiment cette page :