Message des Evêques de Belgique suite au lockdwn


Ensemble, en Eglise, durant le lockdown

A partir de ce 1er novembre minuit (dans la nuit du dimanche au lundi), les célébrations publiques ne pourront plus avoir lieu. Et ce jusqu’au 13 décembre. Les mariages pourront se dérouler, uniquement en présence des époux, des témoins et du ministre du culte. De même, les funérailles ne pourront avoir lieu qu’en présence de 15 personnes (à l’exclusion des enfants de moins de 12 ans).

Des églises ouvertes

Nous retournons donc à la situation du lockdown des églises que nous avons connue au printemps. Heureusement, les églises peuvent rester ouvertes pour la prière individuelle. Nous encourageons à utiliser au maximum cette opportunité, en tenant compte évidemment des normes sanitaires en vigueur. Une église ouverte est le signe d’une communauté locale accueillante.

Souhaitez la bienvenue au visiteur par un message d’accueil sur la porte d’entrée ou sur le panneau d’affichage. Essayez d’organiser un accueil personnalisé à certaines heures. Diffusez de la musique de fond religieuse, ou une musique qui aide à l’intériorité et à la prière. Proposez un geste de solidarité (par exemple un don pour les personnes nécessiteuses). Proposez un petit rituel, par exemple, allumer un lumignon près de la statue de la Vierge ou d’une Pietà, ou déposer une fleur près d’une croix de la passion. Soyons imaginatifs pour tout ce qui est possible. Les personnes en ont besoin et sont en demande.

Célébrations à la TV, radio ou par Internet Nous ne pourrons plus célébrer en présentiel dans les églises durant les prochaines semaines. Mais nous pouvons continuer à le vivre ensemble, grâce aux célébrations proposées à la radio, à la tv, ou par internet (la diffusion en streaming reste possible). Sur la RTBF, vous pouvez écouter la messe radio chaque dimanche, à 11h (La Première). Les messes télévisées sont diffusées tous les 15 jours, le dimanche à 11h à sur La Une. Pour plus d’infos, allez sur https://www.cathobel.be/messes/. Chaque jour, il y a aussi les messes, laudes, vêpres et d’autres prières diffusées par KTOTV. N’oubliez pas non plus les émissions/messes radio sur les radios RCF et 1RCF. Tant reste possible Kerknet et Cathobel, et d’autres sites diocésains et vicariaux ou encore des sites d’organisations catholiques, apportent de jour en jour des idées et des propositions en termes de nourriture spirituelle et d’actualité religieuse. Inscrivez-vous pour recevoir leur lettre électronique. Nous pouvons nous entraider et nous encourager les uns les autres, par téléphone. Envoyez un mail, donnez un coup de fil, créez un groupe de prière par voie numérique, ou postez des messages nourrissants et d’espérance sur les réseaux sociaux et autres. Démenons-nous aussi pour les gestes d’entraide : faire les courses pour un voisin en difficulté, garder l’œil ouvert sur les personnes que le découragement guette ou qui risquent de se retrouver dans une profonde solitude. Voir si un coup de main bénévole pourrait être utile dans une école, une banque alimentaire, un centre de soins en cette période où une charge de travail plus importante peut se faire sentir. Chacun peut prendre des initiatives personnelles, en paroisse, ou en réseau avec d’autres. On peut collaborer avec des organisations déjà existantes. Un petit geste peut contribuer à de grandes initiatives. Ensemble, soyons Eglise, même en lockdown. Les évêques de Belgique Le 1er novembre 2020