Toussaint

La Toussaint est une fête, une grande fête, car elle est d’abord la fête du bonheur, du vrai bonheur en Dieu. Les saints ne sont pas seulement ceux qui ont laissé un nom dans le calendrier. Il en est d’innombrables qui ont vécu sans éclat leur vie d’hommes et de femmes, mais qui l’ont vécue en essayant d’aimer le mieux possible comme Jésus; et c’est pour cela qu’ils partagent désormais le bonheur sans fin auprès de Dieu. Nous les célébrons aujourd’hui. Nous espérons également que nos morts font partie de cette foule innombrable. Nous nous souvenons d’eux et nous les fêtons.

Fête de la Toussaint. Fête de tous les saints. « J’ai vu une foule immense, que nul ne parvenait à compter, dénombrer, une foule de toutes les nations, races, peuples et langues. Ils se tenaient debout. »

J’ai vu les officiels, là-bas, à la tribune, accrochés aux piliers de toutes nos églises ; ceux qui ont battu des records, champions et décorés, et ceux dont la légende a fait ce qu’ils étaient ; plus admirables qu’imitables. Ils se tenaient debout, comme pour éclairer la route à parcourir et montrer l’arrivée.

J’ai vu aussi tous ceux qui s’en étaient allés comme ils avaient vécu, humblement, en silence, et dans l’anonymat. Parents qui gravent l’amour au coeur de leurs enfants. Et militants qui luttent au service des hommes, pour la paix, la justice. Contemplatifs qui gardent pouvoir d’émerveillement et grâce du merci. Humbles femmes, humbles hommes qui connaissent leurs limites et se savent pécheurs, mais qui font comme ils peuvent le travail de chaque jour. Ils se tenaient debout, comme pour montrer que, dans un monde livré aux pires violences, la route garde un sens quand l’amour est le guide.

Et puis j’ai regardé la foule des malades et des découragés, des humiliés, des exploités, des écartés, des rejetés, et des laissés-pour-compte. Voilà que, pour une fois, ils se tenaient debout, comme pour montrer que l’amour de Dieu peut tout.

Fête de la Toussaint. Fête de tous les saints. Et fête du saint possible qui est en chacun de nous. Et que Dieu met debout.