« La souffrance est un scandale ! »


  • Tu connais la réponse du père Varillon à cette affirmation bien imprudente : « Dieu éprouve ceux qu’il aime ? »
  • Ma foi, non.
  • « Pourvu que Dieu ne m’aime pas trop ! »
  • Bien répondu ! N’empêche, la souffrance, c’est un problème terrible…
  • Plus que ça : c’est un scandale ! Car il n’y a pas de solution à la souffrance ; on ne peut pas l’expliquer, pas même en disant que c’est la liberté de l’homme qui est responsable du mal. Et même, si, en bien des cas, l’homme est l’artisan de ses propres maux, c’est malgré tout une réponse insuffisante.
  • Oui, car il resterait à savoir pourquoi l’homme utilise si mal sa liberté.
  • Notre révolte devant ce scandale peut pourtant s’ancrer dans une certitude : nous savons, depuis Jésus-Christ, que Dieu n’est pas du côté des bourreaux, mais du côté des victimes.
  • Et nous savons que nous sommes appelés à partager la joie de Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :